Abilio Diniz va siéger au conseil de Carrefour, Articles

Abilio Diniz va siéger au conseil de Carrefour, Articles

Le partenariat avec Casino, une aventure inaccomplie

Le désengagement de la Banque Brésilienne de Développement mais aussi l'opposition de Jean-Charles Naouri vont faire échouer l'union de Grupo Pão de Açúcar avec Carrefour Brésil. Abilio Diniz (Page Abilio Diniz - lesechos.fr) revend des actions pour un milliard de dollars au groupe Casino, tout en promettant de céder le contrôle du Grupo Pão de Açúcar sept ans plus tard à Jean-Charles Naouri, le PDG de Casino. Casino a la main mise sur GPA dès 2012. C’est le divorce puis le départ de l'entrepreneur brésilien du conseil d’administration quelques mois plus tard. A l'automne 2013, un accord signé avec le groupe français offre la possibilité à Abilio Diniz de mettre fin à clause de non-concurrence et de pouvoir investir dans tous les secteurs économiques.

Une première grande surface ouverte en 1959

La boulangerie du père d’Abilio Diniz représente la première pierre du Groupe Pão de Açúcar (GPA). C'est sur une avenue fréquentée de Sao Paulo que son père lance sa toute première boulangerie. La boutique de la famille Diniz est baptisée Pão de Açúcar, faisant bien évidemment référence au Pain de Sucre à Rio. A la toute fin des années 50, Abilio Diniz inaugure avec son père la 1ère grande surface du Grupo Pão de Açúcar. Une décennie plus tard, GPA totalise 40 supermarchés et 1 400 employés

Une jeunesse à São Paulo

Les enfants du quartier où il vit considèrent Abilio Diniz comme souffre-douleur au cours de son enfance. Le jeune homme est diplômé de l’école de management de la Fondation Getùlio Vargas à Sao Paulo, où il a étudié depuis 1956. São Paulo, la deuxième ville du Brésil a vu naître Abilio Diniz le 28 décembre 1936. Saviez-vous qu'enfant, il a pratiqué les arts martiaux dans le but de ne plus être un souffre-douleur ?

Abilio Diniz, un patron qui a traversé les crises

Un rapprochement commercial et financier s’opère entre Casino et le Grupo Pão de Açúcar à la fin des années 1990. Abilio Diniz élabore un plan de sauvegarde sévère permettant de préserver le Grupo Pão de Açúcar, qui vend son activité dans la péninsule lusitanienne, ferme un tiers de ses grandes surfaces et congédie 20 000 employés. un groupe "d'extrême gauche" prend en otage le chef d'entreprise lors de la présidentielle de 1989. Libéré au bout de sept jours, il restera marqué à jamais par cette expérience. Au début de la décennie 90, alors que le Brésil est en pleine crise économique, le groupe GPA conduit par Abilio Diniz fait face à de graves complications financières.

Nos articles

Philippe oddou, directeur général de "sport dans la ville"

Quelles sont les missions de Sport dans la Ville ?Pour Philippe Oddou (philippeoddou) pratiquer un sport incite les enfants à construire leur...

Abilio diniz veut monter au capital de carrefour - capital.fr

Un 1er supermarché créé en 1959La boulangerie fondée par le père d’Abilio Diniz (site web) est à l’origine du Grupo Pão de Açúcar (GPA). Le commerce...

Philippe oddou

La jeunesse de Philippe OddouÀ l'âge de 19 ans, Philippe Oddou (Blogspot) a aidé, avec plusieurs autres étudiants, à la construction d'une...

Abilio diniz, un séducteur à la conquête de carrefour

Casino a la main mise sur Grupo Pão de Açúcar en 2012. C’est la désunion et le départ d’Abilio Diniz (Visiter le profil Lefigaro.fr de Abilio...

Albert karaziwan -

Le secteur des méthodes de reconnaissance biométriqueLe phénomène d'usurpation d’identité progresse, entraînant la prolifération des actes...

Florian silnicki | expert en communication

Les techniques de communication qu'emploie florian silnickiFlorian Silnicki (Visiter le site Lemonde sur Florian Silnicki) sait former ses clients...

Philippe oddou - directeur général - sport dans la ville | about.me

Le crédo de Sport dans la VilleLes sports collectifs intéressent les jeunes et véhiculent des valeurs qui sont importantes aux yeux de Philippe...